L’ORIGINE DES LASAGNES

lasagnes-I_thumb

lasagnes IPhoto de Lachlan Donald “lasagnes vegan”

Mais d’où viennent donc les lasagnes?

Ne vous est-il jamais arrivé, alors que vous préparez des lasagnes ou que vous vous apprêtez à en déguster, de vous demander: “mais d’où vient ce délicieux plat?”. Et tout de suite, votre cerveau (parce que vous êtes quand même un brin informé Winking smile ) vous donne la réponse: “mais de l’Italie pardi! Puisqu’il est de notoriété publique que les lasagnes à la bolognaise sont une cuisine italienne! Et que les pâtes, en général, sont la nourriture de base des italiens!” J’avoue que c’est une réponse un petit peu caricaturale. Allez 100 coups de fouet pour moi sur la place publique Crying face et on n’en parle plus! Néanmoins, c’est la bonne réponse! En effet, les lasagnes font, bel et bien, partie du patrimoine culinaire italien. D’ailleurs, la recette originale est farouchement défendue par l’Académie Italienne de la Cuisine. Et pour cause, la cuisine italienne a été, de nouveau, intronisée “meilleure cuisine au monde” en 2016!

Cependant, tout n’est pas si simple que cela! Alors, laissez moi vous emmener découvrir la vraie histoire des lasagnes.

La Grèce Antique (Vème S. av. J-C)

On y retrouvait déjà le terme “lasana” pour désigner un trépied de cuisine. On retrouvait aussi le terme “laganon” pour désigner des pâtes accommodées de légumes, d’aromates et de viande, que l’on faisait ensuite frire.

Certains murmurent, également, que les lasagnes pourraient même avoir été influencées par le Moyen-Orient. En effet, à cette époque, les arabes ont inventé la technique de séchage des pâtes, afin de mieux les conserver. Technique qui s’est alors répandue en Europe. D’ailleurs, on retrouve le mot arabe “lawzinaz” (gâteau aux amandes) qui désignerait, aussi, des pâtes en forme de losange.

Rome IPhoto du British Library “la rome antique”

La Rome Antique ( 753 av. J-C)

Elle a vu naître le terme “lasagna” ou “lagana” pour désigner des pâtes en forme de ruban. On y voit aussi le mot “lasanum” pour désigner un récipient de cuisine servant à faire des lasagnes.

A l’époque, les italiens mangeaient, principalement, de la bouillie de céréales et du pain. On pense que le pétrissage leur a donné l’idée de fabriquer une croûte fine, à base de farine et d’eau, pour envelopper certaines préparations culinaires.

Mais c’est plus précisément au XIIIème Siècle que Gavius Apicius, célèbre gastronome et cuisinier, parla, pour la première fois, de quelques plats de “lagana”. Dans son livre, il décrivit de fines abaisses de pâtes fraîches qui étaient cuites soit dans l’eau, soit à la vapeur, soit encore avec une chaleur sèche. Ensuite, on utilisait ces abaisses pour confectionner des terrines, lesquelles étaient composées de couches de pâtes et de farce ou de ragoût. Ces derniers étaient, alors, à base de poulet, de poisson, de porc, et d’oeufs. A noter que les tomates n’étaient pas encore arrivées en Europe à cette époque là.

Les lasagnes dans la cuisine française

Les lasagnes n’arrivent en France qu’au XVè siècle, sous le nom de “losans” (pâte taillée en losange pour être séchées). Par ailleurs, découpées, elles deviennent des “croseti”. Ce qui donnera, plus tard, les crozets savoyards.

La recette classique, celle que nous connaissons aujourd’hui, est définie par Wikipédia, comme une préparation à base de couches de pâtes superposées, accompagnées d’une sauce tomate, de fromage et de viande. C’est à peu près la recette des lasagnes à la bolognaise, qui sont, en outre, les plus populaires.  A noter qu’on peut remplacer la viande par du poisson ou des légumes. Cependant, la recette a beaucoup évolué car il existe, actuellement, variété de recette de lasagnes. C’est ainsi qu’il existe des lasagnes vertes (“lasagne verdi”), préparées avec des épinards, et même des lasagnes sucrées!

Pour les fins connaisseurs, les feuilles de pâte de lasagnes sont, à l’origine, aux oeufs. Ceci s’explique par le fait, selon certains, qu’elles viennent de la région d’Emilie-Romagne (Italie antique) qui était le berceau de la “pasta all’uovo” (pâte aux oeufs). Mais de nos jours, elles sont souvent faites avec de la semoule de blé dur. De plus, c’est la capitale de l’Emilie-Romagne ( Bologne), réputée pour sa sauce bolognaise (“ragù alla bolognese”), qui donna son nom aux lasagnes à la bolognaise.

Quant aux fromages utilisés, ils peuvent être soit de la mozzarella, soit de la ricotta, soit encore du parmesan.

Pour terminer voici quelques exemples de recettes de lasagne glanées ici et là sur quelques sites de cuisine:

  • lasagnes végétariennes à la crème de chèvre et au pesto
  • lasagnes au chocolat
  • lasagnes à la crème et au citron
  • lasagnes jambon raclette
  • lasagnes à la ricotta, aux épinards et mascarpone
  • lasagnes au miel et aux pistaches
  • lasagnes au brocciu
  • lasagnes aux cèpes et à la ricotta
  • lasagnes aux pommes et bleu de causses
  • lasagnes au saumon et petits légumes
  • lasagnes aux 3 fromages
  • lasagnes d’aubergines à la brousse et au pesto

Et voilà, vous l’aurez compris, les français adorent les lasagnes! D’ailleurs, elles ont été au coeur d’un scandale alimentaire en France. C’était “l’affaire des lasagnes” (2013) et qui a révélé une “fraude à la viande de cheval”.

Garfield IPhoto de Tjparkside “le chat Garfield”

Alors si, comme le chat Garfield, vous raffolez des lasagnes, voici une recette facile et rapide de cette délicieuse cuisine traditionnelle italienne:

J’espère que cet article vous a plu! N’hésitez pas à le partager avec vos amis pour en discuter!

Sources: wikipédia; oldcook.com; valsesiaalimentari.over-blog.com; pastificio-giovanni.ch; slate.fr; mangiareridere.fr

LASAGNES A LA BOLOGNAISE

lasagnes-bolognaise-14


lasagnes à la bolognaise

C’est, incontestablement, une des “recettes reines” en matière de recettes de pâtes. Et elles vont ravir aussi bien les papilles des adultes que celles des enfants. Ainsi, à chaque fois que j’en fais, c’est la fête à la maison et le plat ne reste jamais rempli longtemps. D’ailleurs, je n’ai quasiment plus de restes à chaque fois.

Cependant, il existe plusieurs façons de faire des lasagnes. En effet, même si la recette traditionnelle est jalousement gardée et défendue par les italiens, les gens ont créé leur propre recette au gré de leur goût et de leurs envies. Et c’est tant mieux comme ça! Parce que c’est comme cela que la recette reste vivante, traverse le temps et nous régale à chaque fois.

Pour ma part, après avoir testé plusieurs recettes, je vous partage la mienne. Et elle se veut simple, rapide et tellement généreuse. De plus je privilégie toujours les ingrédients frais et authentiques. D’ailleurs, je vais bientôt me mettre à la chasse de la vraie mozzarella de bufflonne. Mais ça, c’est encore une autre histoire!

En attendant, je vous laisse découvrir ma recette personnelle de lasagnes à la bolognaise, ainsi que sa petite histoire. Alors REGALEZ-VOUS!

RECETTE DE CETTE DELICIEUSE CUISINE ITALIENNE


PREPARATION: 15mn

CUISSON: 40mn

INGREDIENTS: (pour 6 pers)

(1L à 1,5L )

(1L )

– feuilles de pâtes de lasagnes (8 à 12)

– Mozzarella ( 300g à 400G)

– quelques feuilles de basilic

– facultatif: émmental râpé


T.A.F:

Petit conseil: faites précuire vos feuilles de lasagnes si elles nécessitent une pré-cuisson. Mais ici nous allons utiliser des feuilles de pâte déjà prêtes à l’emploi et ne nécessitant pas d’être pré-cuites.

– Préchauffer le four à 150° ou 180°.

– Beurrer ou huiler un grand plat pouvant aller au four et assez profond (plat à gratin).

– Disposer une première couche de feuilles de lasagne dans le fond du plat. Petite astuce: faites tremper, au préalable, vos feuilles de pâtes ou passez les juste sous l’eau. Elles seront plus moelleuses.

– Recouvrez d’une couche de sauce bolognaise. Bien étaler et bien recouvrir toute la surface des pâtes. Car le jus de la sauce va aider à cuire les pâtes.

– Mettre un peu de sauce béchamel par dessus et étalez un peu. Mais n’en mettez pas beaucoup car vous en aurez besoin pour recouvrir entièrement la dernière couche de lasagnes.

– Ajoutez quelques dés de mozzarella et un peu de basilic que vous aurez, au préalable, haché.

– Ensuite, disposez, par dessus, une deuxième couche de feuilles de lasagne. Rajoutez un peu de béchamel, de la mozzarella et un peu de basilic.

– Et recommencez l’opération couche par couche. Le nombre de feuilles de lasagne dépendra de la taille de votre plat à gratin et du nombre de couches que vous souhaiterez. Par conséquent, si vous n’êtes pas sûr, veillez à économiser vos sauces et ingrédients. Dans cette recette, je ne mettrai que 3 couches de pâtes.

– Enfin, pour la dernière couche de pâtes, recouvrez seulement de sauce béchamel et ajoutez le reste de mozzarella ( ou de l’emmental râpé) et de basilic. Petite astuce: pour la dernière couche, trempez dans l’eau, pendant une minute au moins, vos feuilles. Ceci afin qu’elles ne durcissent pas et restent moelleuse. Bien étaler la sauce partout. N’oubliez pas les 4 coins du plat et ne laissez aucune partie visible. Sinon, vous aurez des petites parties dures ou des petites pointes de pâtes dures.

– Mettre au four pendant 40 mn.

– Et voilà c’est prêt! Il ne vous reste plus qu’à déguster.

DERNIERS CONSEILS:

Si vous voulez dorer un peu plus le dessus de vos lasagnes pour que cela soit plus joli, passez les au grill pendant 3mn.

Et enfin en refroidissant, vos lasagnes vont absorber le trop plein de sauce et se tiendront mieux. Mais si vous trouvez quand même qu’il y a trop de jus, laissez les 10mn dans le four encore chaud MAIS éteint. Cela va un peu assécher les pâtes.

LA PETITE HISTOIRE DES LASAGNES:

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire des lasagnes et comment elles nous sont parvenues jusqu’ici, alors cliquez sur l” ”.

LES ETAPES EN IMAGE DE LA RECETTE DE LASAGNES A LA BOLOGNAISE

lasagnes à la bolognaise

1) Préparez tous les ingrédients

lasagnes à la bolognaise

2) Beurrez ou huilez le plat

lasagnes à la bolognaise

3) N’oubliez pas de beurrer les bords du plat

lasagnes à la bolognaise

4) Faites tremper les feuilles de lasagnes (qui ne nécessitent pas de pré-cuisson)

lasagnes à la bolognaise

5) quelques secondes sous l’eau suffisent

lasagnes à la bolognaise

6) Recouvrez le fond de votre plat avec les feuilles de lasagnes

lasagnes à la bolognaise

7) Vous devez disposer les lasagnes en fonction de la taille et de la forme de votre plat

lasagnes à la bolognaise

8) Nappez d’une couche de sauce bolognaise

lasagnes à la bolognaise

9) Ajoutez un peu de sauce béchamel

lasagnes à la bolognaise

10) Ajoutez quelques dés de mozzarella

lasagnes à la bolognaise

11) Ajoutez un peu de basilic

lasagnes à la bolognaise

12) Disposez une seconde couche de feuilles de lasagnes

lasagnes à la bolognaise

13) Bien recouvrir toute la surface

lasagnes à la bolognaise

14) Ajoutez la sauce bolognaise

lasagnes à la bolognaise

15) Ajoutez la sauce béchamel

lasagnes à la bolognaise

16) Ajoutez de la mozzarella et du basilic

lasagnes à la bolognaise

17) Disposez la dernière couche de pâtes

lasagnes à la bolognaise

18) Bien recouvrir avec le reste de sauce béchamel

lasagnes à la bolognaise

19) Ajoutez le reste de mozzarella et de basilic

lasagnes à la bolognaise

20) Mettre au four à 150° pendant 40mn

lasagnes à la bolognaise

21) Pour dorer le dessus, passez au grill pendant 3mn

lasagnes à la bolognaise

22) Vous pouvez les servir chaud ou les laissez un peu refroidir afin qu’elles se tiennent mieux

SAUCE BECHAMEL

sauce-bechamel-2_thumb

C’est une des sauces que je préfère en cuisine, car je peux l’utiliser dans beaucoup de recettes. Ainsi, par exemple, je peux l’utiliser pour préparer les fameuses lasagnes à la sauce bolognaise. Je peux aussi l’utiliser comme base de gratins.

Mais saviez-vous qu’elle peut aussi vous aider à faire des “apéro light”? En effet, si vous voulez éviter chips et saucissons et plutôt consommer des légumes crus et croquants, utilisez la sauce béchamel comme sauce. Ainsi, lors de vos apéritifs, vous pourrez vous régaler de chou-fleurs, de mini-carottes, de céléri, de cocombre,…que vous plongerez délicatement dans votre sauce faite maison.

Et puis, je ne sais pas vous, mais j’ai toujours eu l’impression de sentir une certaine noblesse dans cette sauce. Peut-être est-ce à cause de son nom, mais j’ai l’impression qu’elle a traversé le moyen-âge pour parvenir jusqu’à nous. Que de générations en générations, les grand-mères ont su la transmettre à leurs petits-enfants et garder la recette intacte. J’aime à penser que les nobles et les gens royaux de cette époque, qui étaient de fins gourmets, se délectaient déja de cette sauce que leurs cuisiniers avaient créée pour eux.

Et l’histoire m’a donné raison, puisque avant de boucler cet article, j’ai effectué quelques recherches pour voir si mes sentiments sur l’origine de cette recette étaient bien fondés. Ainsi, le nom cette sauce vient du marquis Louis de Béchameil, maître d’hôtel de Louis XIV. Mais elle aurait été créé par un certain François Pierre de la Varenne qui aurait perfectionné une ancienne sauce déja existante.  En effet, avant lui, on accommodait déja des blancs de volaille avec une crème.

Et enfin, comme nous l’avons déja vu plus haut, la sauce béchamel peut vous servir à beaucoup de choses. Par exemple, elle peut vous aider à concocter plusieurs autres sauces: sauce Mornay, sauce Cardinal, sauce vin blanc, sauce bretonne,… Mais elle peut aussi vous aider dans plusieurs autres plats: crêpes fourrées, croque-monsieur, endives aux jambons, gratin de chou-fleurs, vol-au-vent, moussaka,…

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la sauce béchamel, il ne vous reste plus qu’à essayer ma recette simple et  rapide à faire.


Préparation: 5mn

Cuisson: 7mn

Ingrédients: (pour environ 1L )

– 1L de lait

– 75g de beurre

– 75g de farine

– noix de muscade

– sel, poivre

LA PREPARATION DE LA SAUCE BECHAMEL

– Faire chauffer le lait dans une grande casserole.

– Pendant ce temps, mettre du beurre ramolli ( beurre en pommade) dans un grand bol. Vous pouvez aussi faire fondre le beurre dans une casserole ou au four micro-onde. Mais c’est meilleur de le sortir du frigo pendant quelques minutes pour qu’il se ramollisse. Ajoutez la farine et mélangez bien.

– Versez le lait chaud (pas nécessairement bouillant), petit à petit, dans le mélange beurre-farine. Et mélangez bien avec un fouet.

– Remettre le tout dans la grande casserole et à feux vif. Remuez énergiquement pendant 5 à 7 mn jusqu’à ce que la crème s’épaississe. Veillez à ne pas faire brûler le fond.

– Ensuite, hors du feu, assaisonnez avec le sel, le poivre et un peu de noix de muscade râpée.

Voilà c’est prêt! Il ne vous reste plus qu’à déguster et partager cet article.

LES ETAPES EN IMAGES DE LA RECETTE DE SAUCE BECHAMEL

1) Préparez les ingrédients

2) Faites chauffer le lait dans une casserole

3) Mettre le beurre ramolli dans un bol

4) Ajoutez la farine

5) Remuez énergiquement

6) Ajoutez un peu de lait chaud

7) Bien mélanger

8) Ajoutez une 2ème fois un peu de lait chaud

9) Versez le mélange dans le reste de lait

10) Remuez énergiquement

11) Mettre à feu vif pendant 5 à 10mn

12) Remuez énergiquement tout le long de la cuisson

13) La crème doit s’épaissir

14) Retirez du feu et assaisonnez

15) Rajoutez de la noix de muscade

16) Râpez la noix de muscade

17) Laissez refroidir

SAUCE BOLOGNAISE

sauce-bolognaise-2_thumb

 

 

Préparation: 10mn

Cuisson: 15 à 20mn

Ingrédients: (pour 3 pers) ou pour environ 1,5L de sauce bolognaise

– 6 à 7 belles tomates (1kg)

– viande hachée ( 500kg )

– oignons jaunes ( 2 )

– ail ( 4 gousses)

– sel, poivre, huile ( 2 à 3 cuillères à soupe ou environ 2,5cl ou plus)

LA PREPARATION:

– Emincez les oignons et écrasez l’ail.

– Lavez et découpez les tomates en petits dés.

– Faites chauffer l’huile dans une casserole ou une grande poêle bien creuse.

– Faites revenir les oignons puis l’ail dans l’huile chaude.

– Ajoutez les tomates.

– Faites mijoter le tout pendant 15mn. 

– Quand les tomates sont bien écrasées, ajoutez la viande hachée. Assaisonnez. Et laissez mijoter 5 à 10mn. Mais n’oubliez pas de remuer de temps en temps pour que la viande ne colle pas.

Voilà c’est prêt! Il ne vous reste plus qu’à déguster!

Accompagnements:

Pâtes, pain, riz,…Vous pouvez aussi utiliser la sauce bolognaise dans certaines préparations comme les lasagnes (,….)

LES ETAPES EN IMAGES:

1) Préparez tous les ingrédients

2) Emincez les oignons et écrasez l’ail

3) Découpez les tomates en petits dés

4) Faites chauffer l’huile dans une casserole

5) Faites revenir les oignons

6) Ajoutez l’ail

7) Ajoutez les tomates

8) Laissez mijoter pendant 15mn

9) Ajoutez la viande

10) Laissez mijoter 10mn et c’est prêt

POULET AU COCO

poulet-au-coco_thumb

Durée:

– 15 mn de préparation

– 1H30 mn de cuisson

Ingrédients: ( 8 pers )

– 1 poulet entier (environ 1kg)

– 1 boîte de lait de coco

– 4 à 5 belles tomates (750g)

– 1 gros oignon jaune

– 4 gousses d’ail

– 1 c.c de curry, huile, sel

LA PREPARATION:

– Faites chauffer un peu d’huile dans une grande casserole.

– Emincez l’oignon et écrasez l’ail.

– Faites revenir l’oignon et l’ail dans la casserole.

– Découpez les tomates en petits dés et les ajoutez dans la casserole.

– Laissez mijoter 10 à 15 mn.

– Pendant ce temps, découpez le poulet en morceaux.

– Quand la sauce tomate est prête, ajoutez-y les morceaux de poulet. Puis le lait de coco. Assaisonnez et rajoutez le curry.

– Bien remuer le tout et laissez mijoter à feux doux pendant 1h à 1h30. Ne recouvrez pas totalement la casserole avec le couvercle.

Ceci afin que la vapeur puisse s’échapper, permettant ainsi à la sauce de réduire. N’oubliez pas de remuer souvent pour que la sauce

n’accroche pas au fond de la casserole.

– Voilà c’est prêt! Il ne vous reste plus qu’à déguster!

Accompagnements:

– Riz blanc nature ou pâtes.

– Rougail de tomates ou purée de piment avec un petit citron.

ETAPES EN IMAGES:

1) Préparez tous vos ingrédients

2) Vous pouvez utiliser soit une noix de coco fraîche, soit une boîte de lait de coco

3) Sel, huile, curry

4) Emincez les oignons

5) Ecrasez l’ail

6) Découpez le poulet en morceaux

7) Découpez les tomates en petits dés

8) Faites revenir l’ail dans la casserole

9) Rajoutez les oignons

10) Puis les tomates

11) Laissez mijoter 10 à 15mn

12) Ajoutez les morceaux de poulet

13) Ouvrez la boîte de lait de coco

14) Versez le lait dans la casserole

15) Laissez mijoter pendant 1h à 1h30. Ne recouvrez pas totalement la casserole pour que la sauce réduise et soit moins liquide.

16) Voilà c’est prêt!

Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à l’essayer chez vous et envoyez moi vos plus belles photos et même celles moins belles!

CREVETTES A LA SAUCE TOMATE ET AU CURRY

crevette-en-sauce_thumb

 

Ingrédients:

– 3 belles tomates (600g)

– 1 gros oignon (50g)

– 5 gousses d’ail (20g)

– 15 crevettes de taille moyenne(400g)

– huile, sel, poivre, curry

 

T.A.F:

  • lavez et découpez les tomates en petits dés (si vous n’aimez pas la peau ni les graines de tomates, vous pouvez les peler et enlevez les graines)
  • épluchez les oignons et les émincez
  • épluchez l’ail et l’écrasez
  • faites chauffer de l’huile dans une une casserole
  • faites-y revenir l’ail, puis les oignons
  • ajoutez les tomates
  • faites mijoter tout ça jusqu’à ce que les tomates soient réduites en purée (vous pouvez les écrasez de temps en temps pour accélérer le processus)
  • pendant ce temps, décortiquez les crevettes. Vous pouvez soit enlever la tête ou pas selon vos goûts
  • quand la sauce tomate est bien réduite, ajoutez-y les crevettes
  • salez, poivrez et mettez-y un peu de curry
  • Attention, les crevettes cuisent très vite (en général au bout de quelques minutes). Alors surveillez-les et remuez souvent pour que la cuisson des crevettes soit bien homogène.

 

Accompagnements:

Riz nature (avec éventuellement une salade ou une purée de piment à côté), pâtes ou pain,…etc

PATE WON TON

DSC09508

Ingrédients: (pour environ une 60 bouchons)

  • 500g de farine
  • 2 oeufs
  • 2 C.a.s de fécule de manioc
  • 200ml d’eau
  • 2g sel, 1 ou 2 pincée curry ou carry (pour la couleur)

 

T.A.F:

Mettez la farine, le fécule de manioc, le sel et le curry dans un saladier ou dans un grand bol. Faites un puit au centre. Ajouter les oeufs dans le puit. Mélangez bien.

Ensuite, ajoutez au fur et à mesure de petites quantités d’eau tout en continuant à mélanger. Travaillez bien la pâte pour qu’elle soit bien homogène. Mais attention, il ne faut pas qu’elle soit trop collante et donc ne mettez pas trop d’eau.

Ensuite, saupoudrez votre plan de travail de farine et pétrissez la pâte. Vous devez obtenir une pâte élastique et non collante. Alors ajoutez de temps en temps un peu de farine.

Séparez votre pâtes en 4 pâtons bien égaux. Sur votre plan de travail bien fariné, étalez la pâte avec un rouleau à pâtisserie jusqu’à ce qu’elle fasse quelques millimètres d’épaisseur.

Et enfin, pour faire des bouchons, vous pouvez y découper des petits carrés d’environ 4 ou 6 cm de côtés.

BOUCHONS REUNIONNAIS

DSC09508

 

DSC09508.JPG siteW

 

Préparation: 20mn

 

Cuisson: 5mn eau bouillante + 30mn vapeur

 

Ingrédients:

  • Pâte won ton faite maison ou déja toute prête
  • 500g de viande de porc hachée (ou de poulet)
  • 1 C.a.s de fécule de manioc
  • 1 C.a.s de sauce soja salée
  • 1 C.a.s de glutamate (ou ve-tsin)
  • 1 botte d’oignon vert
  • 1C.a.s de gingembre finement haché
  • Sel, poivre

 

Préparation:

Mélangez la viande avec le fécule de manioc, la sauce soja, le glutamate et le gingembre.

Ciselez les oignons vert et ajoutez à la farce. Ensuite salez et poivrez à votre goût.

Ensuite faites des boules de viande de taille moyenne. Prenez un carré de pâte won ton et déposer une boule au centre et refermez la pâte tout autour de la viande comme des pétales de fleurs. Mais ne refermez pas complètement la pâte, car il faut que le dessus soit ouvert.

Et continuer ainsi pour tous les autres bouchons.

Entre-temps vous aurez fait bouillir de l’eau.

Dès que l’eau commence à bouillir, plongez-y les bouchons. Ils seront prêts à être retirés de l’eau lorsqu’ils remonteront à la surface. Enlevez les à l’aide d’un écumoire et faites les cuire à la vapeur pendant 30mn environ.

Cependant, quand vous les disposez dans le panier vapeur, utilisez des tout petits carrés de papier sulfurisé ( que vous aurez préalablement découpés) en dessous de chaque bouchons et ne les serrez pas trop pour éviter qu’ils ne collent au panier ou entre eux.

Pour savoir si c’est cuit, la pâte doit être fondante et non élastique.

Voilà c’est prêt!! Il ne vous reste plus qu’à déguster avec la sauce de votre choix ( sauce soja ou pâte de piment ).

ROULEAUX DE PRINTEMPS

DSC09500

 

DSC09500.JPG lumi

 

 

    Ingrédients (pour 20 pièces):

    • poulet (400g)

    • crevettes (*20)

    • galettes de riz (*20)

    • vermicelle (300g)

    • carottes (*2)

    • salade (*20 feuilles)

    • menthe

    • coriandre

    • germes de soja (50g)

    • cocombre (1/2)

    • de l’anis étoilé, du sel

          TAF:

          Découper en morceaux et saler le poulet, et le faire revenir dans une poele avec un peu d’huile. Reserver.

          Faire cuire les crevettes dans un peu d’eau bouillante que vous aurez au préalable salée et aromatisée avec de l’anis étoilé. Reserver.

          Blanchir les germes de soja. Reserver.

          Faire cuire les vermicelles et reserver.

          Laver la salade; découper les cocombres en petits batonnets; râper les carottes en julienne.

          laver la menthe et la coriandre.

          Quand tous les ingrédients sont prêts, passer à la confection des rouleaux. Pour cela, tremper une feuille de brique dans de l’eau tiède et essuyer avec un torchon. Ensuite déposer sur la feuille une salade, un peu de poulet, carotte, soja, cocombre, quelques feuilles de menthe et un peu de coriandre. Roulez 1 fois la feuille de brique, puis y déposer une crevette que vous séparez en 2 et rouler le tout.

          Et ainsi de suite pour les rouleaux de printemps suivant.